linogravure / 70 x 55 cm / 2007 /
POPULATION CONTAMINÉE

Je suis né 9 ans avant la chute du
mur de Berlin. Sous l’étoile rouge
j’ai découvert la révolution industrielle.
J’ai grandi sous les regards
des portraits des secrétaires du
parti. Le monde au-delà du mur
était un rêve, la société de consommation
dеmeurait dans les
pages de Neckermann.


La linogravure était utilisée pour la
propagande politique. Pour cette
raison j’ai choisi la technique du
haut-relief – linogravure, gravure
sur bois. Je m’intéresse à la
capacité d’absorption du noir, à la
création du signe, du signe–symbole.
Je cherche le perceptible invisible
et plongé dans l’ombre.

 

ZONE INDUSTRIELLE    linogravure / 70 x 52 cm / 2010 /


Signe significatif, signifiant, limité,
image tracée exposant, montrant
un corps féminin–mannequin de
vitrine, rejeté, utilisé, vain, inutile,
au milieu de bâtiments industriels
abandonnés tels des squelettes
vides. Une vie passée, des
attentes, des espoirs portant sur la
naissance de l’Homme nouveau,
des illusions et des égarements
trompés, détachés de la réalité,
absorbés par une démence qui se
métamorphose à nouveau en
impasse, en tunnel sans issue
pareil a une chambre à air, sans
début ni fin, sans naissance, sans
mort.

Des vies obsédées, utilisées et
dépourvues de sens ; hypocrisie,
insatiabilité et éternité, englouties
par l’ombre des gares, appentis,
passages souterrains ; espaces
clos, halles, fenêtres identiques,
toits à perte de vue, cheminées,
horizons monotones, rythme
répétitif, Kraftwerk.

MANNEQUIN         linogravure     / 56 x 74 cm / 2012 /


Je cherche, loin de nos regards,
cachés dans l’ombre des monuments
industriels, les problèmes de
la société post-industrielle – éloignement
de la nature, inquiétude
héritée, confusion, extrémité,
transition, terminus.


Je vois l’Homme, esprit abandonné,
anxieux, opprimé, abattu,
blessé, vain, rejeté, faible, sans
défense, absurde, sans chemin,
déchu, irréel – à la fois Objet et
Sujet qui a utilisé, usé, élimé,
dépouillé, usurpé, méprisé, jeté.

ZONE INDUSTRIELLE    linogravure / 70 x 52 cm / 2010 /


La raison dompte l’esprit. L’art se
transforme en projection d’un art,
qui fonctionne comme art utilitaire
et devient art de la raison/rationalité,
de l’administration, du pouvoir.


Je pourchasse ces petites particules
inconscientes qui allument la
flamme de l’esprit, là où la raison
ne devient qu’un simple observateur,
un témoin.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------